Wednesday, May 30, 2012

QUYỂN VÀNG (KIM SÁCH) CỦA HOÀNG GIA VIỆT NAM

Eloge de l'Art par Alain Truong


Un cadeau pour la belle du roi

L’ouvrage est daté du règne du roi Thiêu Tri (1841-1847), le 3e des 13 souverains de la dynastie Nguyên (1802-1945), la dernière dynastie impériale vietnamienne. Ce livre impérial, avec ses cinq feuilles en argent recouvertes d’or, affiche 7 kilos sur la balance malgré son format au demeurant modeste (14 cm x 23 cm). Il est composé de trois doubles pages et de deux couvertures reliées par quatre anneaux. La première et la quatrième de couverture sont ornées de gravures de dragons s’amusant dans les nuages au-dessus des flots, le tout encadré par une frise géométrique. Les pages sont incisées de 186 caractères Hán (écritures chinoises) sur 5 faces.

Les inscriptions précisent la vie de la dame Vu Thi Viên, louent sa vertu, son honnêteté et ses contributions aux affaires de la Cour, ainsi que la raison pour laquelle le roi Thiêu Tri a décidé de l’élever du statut de 2e concubine (Luong tân) à celui de première (Luong phi)

Les pages sont reliées par 4 anneaux aux aussi en argent recouvert d'or.
Photo : CTV/CVN
                  Itinéraire de retour au Vietnam

Le collectionneur Cao Xuân Truong raconte qu’il a passé de longues années à «chasser» ce livre rédigé il y a plus de 160 ans. Avant d’être entre ses mains, l’ouvrage avait été amené en France par un général de l’armée colonialiste, où il était depuis conservé. Il y a 10 ans, lorsqu’il apprend que ce livre centenaire est gardé par une famille en France, il essaye de le racheter, en vain, essuyant plusieurs refus de cette dernière.

«J’ai dû faire la navette entre la France et le Canada une dizaine de fois pour tenter de racheter ce livre. Mais cette famille comprenait qu’elle avait là quelque chose de grande valeur, sur le plan matériel comme immatériel. La conclusion était toujours la même : non», rappelle-t-il. 
 
La photo du livre et ses explications présentées lors d’une vente aux enchères à Paris en 2010. Photo : CTV/CVN

C’est en octobre 2010, alors qu’il se prépare à quitter le Canada pour Hanoi que le collectionneur est informé que le livre sera mise en vente à la Maison de vente aux enchères Sotheby’s à Paris. En moins de temps qu’il ne le faut pour l’écrire, notre homme qui voue une passion sans borne pour les valeurs culturelles du pays natal décide de modifier son trajet. Il prend un vol pour Paris et cherche par tous les moyens à participer à cette vente aux enchères. Sotheby’s fixe le prix initial à 30.000 euros. Après des négociations tendues, les enchères montent : 45.000 euros, 55.000 euros, puis 70.000 euros. À 72.750 euros enfin, l’objet est attribué à ce client venu du Canada.

M. Truong se dit chanceux, même si peu de gens savent que pour obtenir ce livre, il a dû vendre sa propre maison au Canada pour gagner 20.000 euros. «Une maison, je peux racheter une. Mais pour ce livre, la chance ne se serait certainement pas présentée une deuxième fois !», confie-t-il.

Le collectionneur affirme qu’il n’a pas l’intention de le revendre. Il pourrait en revanche l’offrir à un musée au Vietnam. Il est aussi prêt à fournir toutes les informations dont il dispose sur ce livre aux scientifiques ou aux gens intéressés.
 

No comments: